samedi 20 avril 2013

Ma guitare de busking

En attendant de trouver une solution de voyage pour mon cajon, j'ai poursuivi ma quête de la guitare qui sera ma compagne de route.
J'ai exploré de nombreuses pistes, des guitares de voyages aux guitares 3/4 en passant par les guitares parlor.
La solution est forcément un compromis entre la taille (il faut que la guitare tienne sur le vélo et ne m'oblige pas à acheter une tente pour deux personnes!), la projection sonore de l'instrument (quand il faut jouer sans amplification, car il faut savoir que parfois il est possible de jouer mais interdit  de s'amplifier) et le confort de jeu car nous allons passer de nombreuses heures ensemble. Enfin il me fallait de préférence une guitare électroacoustique pour pouvoir la brancher dans le Roland Mobile Cube, bien que ça encore ce soit moins grave car il est toujours possible d'installer un micro sur la guitare par la suite.

J'ai essayé pas mal de guitares au format réduit, notamment la Baby Taylor, la Takamine G Mini ou encore la  Crafter TRV 23. Au niveau place et encombrement c'est la formule idéale mais je ne les trouve pas très confortables à jouer à la longue, je pense que c'est ok pour grattouiller de temps en temps, dans son canap' devant la télé ou sur la plage. Pourtant j'aime bien le son de ces petites guitares (bien qu'il ait assez peu de projection du fait de la taille réduite mais le côté un peu "boxy" me plaît bien) et c'est d'ailleurs une Baby Taylor que je joue sur Harmony dans le nouvel album.

J'ai donc abandonné l'idée d'une guitare de voyage. De plus je veux une guitare qui ne soit pas juste une guitare pour dépanner le temps d'un voyage, vu que je risque de passer plus de temps avec cette guitare qu'avec ma guitare habituelle. J'ai donc orienté mes recherches vers les guitares au format parlor, que j'ai toujours adoré (j'ai déjà eu une Simon et Patrick au format parlor que j'ai ensuite donnée à un ami à Montréal, cette guitare était superbe). Le format parlor a l'avantage d'être compacte tout en ayant une bonne projection pour la taille. Et puis c'est une "vraie guitare", pas un modèle réduit ou une guitare de voyage.

Le petit souci que j'avais avec le format parlor c'est la jonction du manche à la douzième frette, ce qui est le cas sur la très grande majorité de ces guitares, mais bon de toute façon il faut bien faire des compromis quelque part!

Et donc hier j'ai trouvé mon bonheur avec un gros coup de coeur en passant par l'un de mes magasins lillois préférés, chez Jéricho Musique. Et voilà:
tanglewood tw 133 parlor guitar
Tanglewood TW 133 parlor guitar


Il s'agit d'une Tanglewood parlor TW133, l'une des trois guitares de la série entièrement acajou de la marque, personnellement une finition que j'adore! J'ai également craqué sur le look ancien avec la tête ajourée comme cela se pratiquait alors sur les guitares au XIXéme siècle. 

Un seul test suffit lorsque vous vous trouvez dans un magasin à essayer des guitares pour savoir laquelle est la bonne, si tant est qu'il y en ait une: quelle que soit la marque, la finition, la couleur ou je ne sais quel autre critère, c'est celle sur laquelle vous ressentez immédiatement, dès les premiers accords, un immense plaisir à  jouer. Vous n'avez pas envie de la reposer et vous pourriez rester là une heure à grattouiller dans le magasin. Et là, à ce moment précis, vous savez déjà l'inéluctable issue. C'est une histoire d'amour et un véritable coup de foudre: vous savez que vous êtes faits l'un pour l'autre! Et que votre banquier va encore faire la g...!

Alors j'ai craqué j'avoue, et je l'ai ramenée à la maison.

En revanche elle est purement acoustique, il faut donc maintenant que je trouve une solution micro adaptée pour pouvoir la brancher dans mon ampli. Des idées?

De là à penser qu'il y a aura bientôt un post sur le choix du micro pour la belle il n'y a qu'un pas :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire